démontage et entretien des winchs [1]

Vous dévissez la vis dans l'axe de la poupée (tournevis plat de 8 m)
et vous retirer l'axe de la manivelle



Puis la rondelle métallique gravée Harken (elle tient toute seule !)

Vous soulevez la poupée du winch pour désengager le self-tailing


Vous voyez apparaître les cliquets .... et un engrenage ... Pas de
panique, les cliquets ne peuvent pas de "sauver" ..

La poupée après dépose du self-tailing : les cannelures d'entraînement
sont bien visibles.

Vous tirez sur la poupée et le winch est déshabillé ! La graisse a une
drôle de couleur ...


Le mécanisme à ressort du self tailing sur la partie supérieure de la
poupée : la flasque supérieure est maintenue par 4 ressorts, ce qui
permet d'engager le cordage.

La poupée tourne sur deux roulements à rouleaux, séparés par une
entretoise plastique : un des roulements est resté dans la poupée du
winch ;

Vous déposez le roulement (ou les deux, s'ils viennent ensemble) qui
coulisse tout seul, simplement et nettoyez le tout (pétrole, essence F
ou pour ma part, beaucoup de papier type sopalin industriel (sopalin
beaucoup plus épais et résistant) :


Vous retirez l'axe maintenant l'engrenage : il est libre : pas de blocage.
Sur l'autre winch, cet axe était bloqué par un début d'oxydation et
j'ai eu de la difficulté à le sortir : tout à la pince car on ne peut
pas prendre appui pour faire levier, sur la patte supérieure : si elle
casse, vous pouvez changer votre winch : cher ...

Vous retirer les deux cliquets en les tirant vers le haut et en
désengageant le ressort maintenu sur le winch, dans une petite gorge :
attention, ces bestioles ont tendance à sauter ...
Le ressort est libre dans le cliquet et a un sens qu'il faut respecter
au montage.

Nettoyez bien l'emplacement du cliquet souvent chargé en sel, sable et
autres traces d'oxydation (petit tournevis plat pour aller dans les
recoins ...)

Après nettoyage et dégraissage complet, vous remontez vos cliquets
(graissage par huile de chez Harken (cher) ou par du graphite (mine de
crayon réduite en poudre ou burette de graphite en vente chez Casto)
(pas cher et mieux que l'huile qui attire la poussière, pas le
graphite) et vous graissez généreusement votre engrenage, son axe, les
roulements et l'entretoise

 

Vous reposez la poupée complètement en repoussant les cliquets,
reposez votre self-tailing (respectez la position de départ que vous
avez noté) puis revissez la tête du winch avec la vis, sans forcer,
après avoir remis la rondelle métallique Harken (pas indispensable de
la graisser généreusement) : inutile de serrer comme un sourd.

Vous voilà, avec un winch qui tourne tout seul avec un joli bruit de
cliquet bien caractéristique !!!


Matériel nécessaire : deux tournevis plats (un grand et un petit), une
pince éventuellement, du graphite, de la graisse marine et beaucoup de
sopalin ...


Laurent








Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés